Durant tout l’été, les passagers pourront anticiper leur départ !

Comment ? En prévenant les conducteurs de leur heure d’arrivée jusqu’à 30 minutes avant même d’être à l’arrêt Covoit’ici.

Les conducteurs seront prévenus un peu plus tôt : on espère ainsi faciliter les covoiturages et surtout les départs rapides des passagers.

Pour embarquer dans l’aventure

  • Mettez à jour l’application (sans elle, vous ne pourrez pas l’utiliser pour vos trajets)
  • Testez la nouvelle fonctionnalité
  • Vos retours sont précieux : à vous la parole ici
  • Fin des tests en août

Comment ça marche ?

Passagers :

  • En partant, choisissez votre destination et estimez votre temps d’arrivée à l’arrêt Covoit’ici de départ
  • En chemin, vous pouvez voir les conducteurs autour de vous et ajuster votre temps d’arrivée à l’arrêt Covoit’ici
  • Une fois à l’arrêt, votre trajet passe automatiquement de « en chemin » à « en attente ». La suite est identique au fonctionnement normal

Conducteurs : lancez votre trajet comme d’habitude. Si un passager est en chemin, vous êtes averti sur l’application, par notification et via les panneaux lumineux.

Covoit’ici est en Provence Verte !

Brignoles, Carcès, Le Val, Cotignac, Montfort. Voici les 5 communes pour l’instant concernées par ce projet. Deux lignes ont été tracées et comprennent en tout et pour tout 8 arrêts qui sont matérialisés par un marquage au sol et par des panneaux numériques lumineux. Ce réseau se veut spontané, c’est à dire sans réservation, abonnement ou commission.

Ce projet est développé par Ecov, une entreprise d’économie sociale et solidaire. Le principe est simple. Les passagers se rendent directement à l’arrêt et effectuent leur demande de trajet en temps réel via l’application (disponible sur Android ou IOS). Les conducteurs déclarent leur trajet en partant de leur domicile ou de leur lieu de travail via l’application. Sur le chemin, ils voient le panneau lumineux leur indiquant qu’un passager est demandeur et le récupèrent.

Hormis les avantages sociaux et environnementaux de ce projet, les conducteurs sont concernés par des avantages financiers. Ils bénéficient d’indemnités pour rendre disponible leurs sièges vides. Cette indemnité est à hauteur de 0,50 € par trajet, somme à laquelle sera rajouté 1 € par passager transporté. Ce système de covoiturage est gratuit pour les passagers.

Le dispositif est désormais ouvert du lundi au vendredi de 7h à 19h.

En ce qui concerne la sécurité, les passagers et les conducteurs doivent s’échanger des codes obtenus via l’application ou par SMS afin que chacun puisse profiter sereinement de cette façon de se déplacer. Les personnes de moins de 14 ans ne peuvent pas bénéficier du dispositif. Les mineurs (de plus de 14 ans), en revanche, doivent fournir une autorisation parentale signée pour utiliser le service de covoiturage. Une ligne téléphonique est disponible afin de répondre aux questions des usagers (numéro de l’assistance téléphonique : 01.79.73.89.73).

Si l’expérimentation s’avère concluante, de nouvelles lignes verront alors le jour avec de nouveaux arrêts.

À ce jour, les 8 arrêts desservis et matérialisés sont :

Le guide pratique complet du service est à retrouver ici.

La première phase du dispositif consistait au recrutement des conducteurs , celle-ci a commencé le lundi 8 mars 2021 et avait pour but de construire un réseau de conducteurs qui puisse garantir un service fiable avec peu d’attente. Depuis le jeudi 8 avril, l’ensemble des lignes sont ouvertes pour les passagers.

Au fil d’une conférence de presse organisée le jeudi 4 avril 2021, Didier BRÉMOND, Président de l’Agglomération Provence Verte et Maire de Brignoles ainsi que Jean-Michel CONSTANS, Vice-président délégué aux Transports et à la Mobilité et Maire de Tourves, ont vanté le projet. Ils étaient confiants quant à la réussite de cette expérimentation affirmant aussi que ce projet entrait parfaitement avec la volonté de l’Agglomération de développer les modes de transport doux, tout en soulignant que cela renforcerait à coup sur l’entraide et la solidarité au sein du territoire.

Au sujet de ces lignes, un reportage a été tourné par l’équipe de France 3 Côte d’Azur. Veuillez retrouver l’article qui en découle en cliquant sur le lien suivant : https://cutt.ly/xSZIsXa

Le reportage vidéo est également disponible sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=vvabs-nIbw0

En raison de la situation sanitaire, il est rappelé que le port du masque est obligatoire pour les passagers comme les conducteurs, sur l’ensemble des deux lignes.