Constitution des recettes et des dépenses de l’Agglomération

Après deux années d’existence, la Communauté d’Agglomération affiche une situation financière saine.
Les exercices 2017 et 2018 ont permis à l’Agglomération de s’organiser et de se structurer.
Dans un contexte budgétaire marqué par des incertitudes liées aux diverses réformes annoncées, l’Agglomération a adopté l’harmonisation de la fiscalité des ménages et des entreprises et a instauré la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.
La fiscalité représente 68,45 % des recettes de l’Agglomération, les dotations et participations de l’Etat 18,05 % et les produits des services 3,21 %.

La politique de solidarité en faveur des communes s’est traduite par l’adoption d’un dispositif de fonds de concours en investissement, outre le versement des attributions de compensation.

Au cours de ces deux exercices, l’Agglomération a dû adapter régulièrement son budget à l’évolution de son périmètre d’action : délégation de certaines compétences (ex : GEMAPI, PCAET), prise de nouvelles compétences (ex : transports avec décalage sur l’année civile), intégration et /ou ouvertures de structures (ex : Etablissement Public de Coopération Culturelle Conservatoire de la Provence verte, crèche de Forcalqueiret).

Les chiffres-clés du budget 2019 sont :

  • Budget fonctionnement :
  • Budget investissement :
  • Autofinancement :
  • Soutien et compensation aux communes :

En savoir plus :