L‘Agglomération

La Communauté d’Agglomération de la Provence Verte est une collectivité territoriale issue de la fusion de trois communautés de communes : Comté de Provence, Sainte- Baume Mont -Aurélien et Val d’Issole.

Elle a été créée le 1er janvier 2017 par arrêté préfectoral n°41-2016-BCL du 5 juillet 2016.

Vingt-huit communes la composent :

Brignoles Camps la Source Carcès Châteauvert Correns Cotignac Entrecasteaux La Celle Le Val  Montfort sur Argens Tourves Vins sur Carami Bras Forcalqueiret Garéoult La Roquebrussanne Mazaugues Méounes-les-Montrieux Nans-les-Pins Néoules Ollières Plan d’Aups-Sainte-Baume Pourcieux Pourrières Rocbaron Rougiers Saint-Maximin-la-Sainte-Baume Sainte-Anastasie-sur-Issole.

En 2018, le budget de la collectivité était de l’ordre de 113 millions d’euros pour un large périmètre d’intervention. L’objectif est d’assurer l’équilibre financier en définissant un volume rationnel de dépenses supportable, tant en investissement qu’en fonctionnement, et en adéquation avec les recettes. La Direction des finances, soucieuse d’améliorer la qualité du service public, est engagée dans une démarche de dématérialisation des procédures de paiement.

La Communauté d’Agglomération de la Provence Verte exerce trois types de compétences.

Compétences obligatoires : développement économique, équilibre social de l’habitat, politique de la ville, gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI), accueil des gens du voyage, collecte et traitement des déchets des ménagers et déchets assimilés

Compétences optionnelles : création ou aménagement et entretien de voirie d’intérêt communautaire création ou aménagement et gestion de parcs de stationnement d’intérêt communautaire ; protection et mise en valeur de l’environnement et du cadre de vie, construction, aménagement, entretien et gestion d’équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire, culture,  sport et action sociale d’intérêt communautaire.

Compétences facultatives : assainissement non collectif, accueil de la Petite enfance, aménagement numérique du territoire, accès au droit, agriculture, forêt, formation emploi insertion.