Les établissements d’accueil collectif

Les établissements d’accueil collectif réguliers ou occasionnels regroupent diverses catégories d’établissements qui ont en commun d’être spécialement conçus pour recevoir collectivement, les enfants jusqu’à leur entrée à l’école maternelle, voire jusqu’à l’âge de quatre ans en dehors du temps scolaire.

Ils sont plus connus sous le nom de crèche collective, halte-garderie, structure multi accueil, micro-crèche, etc.

Le gestionnaire peut être une collectivité territoriale (commune, communauté de communes, conseil général), un centre communal ou intercommunal d’action sociale, une association, une mutuelle, une entreprise, etc.

L’ouverture de ces établissements est subordonnée à un avis ou une autorisation de fonctionnement délivré par le Président du conseil départemental après avis des services de protection maternelle et infantile (PMI).

La prise en charge des enfants est assurée par une équipe pluridisciplinaire comprenant : un directeur (puéricultrice, médecin, éducateur de jeunes enfants) et des professionnels (notamment des auxiliaires de puériculture et des éducateurs de jeunes enfants) directement impliqués dans la vie quotidienne de l’enfant (soins, repas, activités, bien être), à raison d’une personne pour cinq enfants qui ne marchent pas et d’une pour huit enfants qui marchent. D’autres professionnels (psychologues, psychomotriciens, intervenants culturels, etc.) peuvent intervenir dans cette équipe sur des temps définis.

Les locaux respectent les normes de sécurité exigées pour les établissements recevant du public et sont aménagés de façon à favoriser l’éveil des enfants.

Les établissements d’accueil collectif réguliers ou occasionnels regroupent diverses catégories d’établissements qui ont en commun d’être spécialement conçus pour recevoir collectivement, les enfants jusqu’à leur entrée à l’école maternelle, voire jusqu’à l’âge de quatre ans en dehors du temps scolaire.

Ils sont plus connus sous le nom de crèche collective, halte-garderie, structure multi accueil, micro-crèche, etc.

Le gestionnaire peut être une collectivité territoriale (commune, communauté de communes, conseil général), un centre communal ou intercommunal d’action sociale, une association, une mutuelle, une entreprise, etc.

L’ouverture de ces établissements est subordonnée à un avis ou une autorisation de fonctionnement délivré par le Président du conseil départemental après avis des services de protection maternelle et infantile (PMI).

La prise en charge des enfants est assurée par une équipe pluridisciplinaire comprenant : un directeur (puéricultrice, médecin, éducateur de jeunes enfants) et des professionnels (notamment des auxiliaires de puériculture et des éducateurs de jeunes enfants) directement impliqués dans la vie quotidienne de l’enfant (soins, repas, activités, bien être), à raison d’une personne pour cinq enfants qui ne marchent pas et d’une pour huit enfants qui marchent. D’autres professionnels (psychologues, psychomotriciens, intervenants culturels, etc.) peuvent intervenir dans cette équipe sur des temps définis.

Les locaux respectent les normes de sécurité exigées pour les établissements recevant du public et sont aménagés de façon à favoriser l’éveil des enfants.

Présentation des différents établissements d’accueil collectif

Il propose un accueil de type régulier, c’est à dire un accueil dont le rythme est prévu et organisé avec les parents ( convenu au sein d’un contrat). Il s’adresse à des enfants de moins de quatre ans.
Il propose un accueil de type régulier, c’est à dire un accueil dont le rythme est prévu et organisé avec les parents ( convenu au sein d’un contrat). Il s’adresse à des enfants de moins de quatre ans . Sa spécificité : lieu passerelle entre la crèche et l’école. Le plus : Il peut proposer un accueil pendant les vacances scolaires pour les enfants de moins de 6 ans.
Il propose un accueil de type régulier, c’est à dire un accueil dont le rythme est prévu et organisé avec les parents ( convenu au sein d’un contrat). Elle s’adresse à des enfants de moins de quatre ans. Sa spécificité : elle est limitée à 10 places.
Elle propose un accueil temporaire ou occasionnel pour des enfants de moins de quatre ans. Elle permet un accueil ponctuel d’enfants dont les parents ne travaillent pas ou plus régulièrement si les parents travaillent à temps partiel.

Les structures d’accueil par communes

Bras
Les Gribouilles

Brignoles
Jardin Éducatif  La courte échelle
Le jardin des cistes
Il était une fois
La récréation (halte garderie)
Les acrobates

Camps-la-Source
Les petits petons ( micro-crèche)

Carcès
Le petit bois

Cotignac
Les papillons

Entrecasteaux
La farigoulette ( micro-crèche)

Forcalqueiret
Lei santoun

Garéoult
Les pitchounets

La Celle
Leï nistouns de candeloun

La Roquebrussanne
Les griffons

Le Val
Les petits galopins

Méounes les Montrieux
Les canailloux (micro-crèche)

Nans-les-Pins
Leï Estelleto

Néoules
Leï moussis

Plan d’Aups
Les caganis

Pourcieux
Bout’choux

Pourrières
Leï parpaioun

Rocbaron
Les petits poucets

Rougiers
Leï minos

Sainte -Anastasie-sur-issole
L’eau vive ( micro-crèche)

Saint-Maximin-la-Sainte-Baume
Leï moussi
Leï pitchoun
Leï nistoun
Jardin éducatif Les alludes

Tourves
L’île aux enfants

Relais d’Accueil Petite Enfance
Impasse  Passage de Grain, 1er étage
83170 Brignoles
petite-enfance@caprovenceverte.fr
04.98.05.92.85