La Provence verte : rayonnante et passionnante

Les sites emblématiques

Brignoles, ville médiévale

Berceau des Comtes de Provence, Brignoles vous invite à une balade dans l’histoire de France aux détours des ruelles de son centre médiéval. Un lieu de balade où il est agréable de se « perdre » et d’imaginer la vie de la cité au Moyen Age. Plus qu’une ambiance, un vrai voyage dans le temps qui devient réalité tous les ans au mois d’août, avec les Médiévales de Brignoles. A cette période, rues et ruelles du centre ville deviennent piétonnes, chaque place et placette est animée par des camps de marchands (forgerons, écrivains publics, etc) et, le soir venu, place est laissée aux cracheurs de feu, montreurs d’ours, troubadours, danseuses, acrobates…

Découvrir Brignoles

Le Vallon Sourn

Site protégé, le Vallon Sourn (sombre en provençal) offre un cadre naturellement enchanteur qui séduit les amateurs de baignade (non surveillée) dans les eaux claires et fraîches de l’Argens mais qui attire également les adeptes de l’escalade. On y vient par la route, à pied ou en canoë pour y vivre des heures calmes ou des séquences actives dans un cadre remarquable. Les hautes falaises de calcaires qui créent le cocon protecteur de l’Argens, offrent, sur la rive gauche entre Correns et Châteauvert, plus de 200 voies d’escalade de tous niveaux. Si le cœur vous en dit, des écoles d’escalade proposent des cours, ou une simple découverte, pour petits et grands.

Découvrir Vallon Sourn

Le Rocher de Cotignac

Tout le monde appelle la falaise de tuf de Cotignac, Le Rocher. Haute de 80 mètres, elle s’étend sur 400 mètres et témoigne de l’existence d’un habitat troglodyte qu’il est toujours possible de visiter. Plusieurs habitations actuelles sont encore imbriquées dans la roche. Cotignac, c’est aussi le Cours et ses ombrages, haut lieu de vie sociale animé, saison après saison, par le marché, les brocantes, les bistrots, les restaurants et les commerces. Dans les rues pittoresques du centre de la commune, de nombreuses boutiques de décoration et autres galeries d’art ont contribué à conforter la réputation de Cotignac désormais considéré par les touristes comme le St-Trop’ de la Provence Verte.

Découvrir Cotignac et son Rocher

Le Massif de la Sainte-Baume

Haut lieu de la randonnée, le massif de la Sainte Baume est parcouru de nombreux sentiers pour accéder aux crêtes à partir de l’hostellerie toujours administrée par les sœurs et frères Dominicains. Le premier sentier de randonnée labellisé Tourisme et Handicap du Var est situé au pied de la Sainte Baume. Réputée et protégée depuis plusieurs siècles, la forêt de la Sainte Baume est exceptionnelle par la variété et la qualité des espèces (hêtres, chênes, pins sylvestres). Comme Lourdes, la Sainte Baume est un haut lieu de pèlerinage. Après une ascension d’environ 40 minutes sur un chemin tortueux et un escalier bordé par la scène grandeur nature de la mise en Croix de Jésus, vous arrivez sur l’esplanade de la grotte, face à un panorama exceptionnellement beau. C’est dans cette grotte que Marie-Madeleine, venue évangéliser la Provence, finira sa vie.

Découvrir le massif de la Sainte-Baume

Le Massif de la Sainte-Victoire

­Mondialement connu pour être le modèle préféré du peintre Cézanne, le massif de la Sainte Victoire, entre Aix en Provence et Pourrières, permet aux randonneurs de découvrir les lieux préférés du peintre ou visiter son atelier laissé en l’état depuis sa mort. Labellisée Grand Site de France, la Sainte Victoire est sillonnée par un réseau d’environ 250 km de sentiers de tous niveaux. Les initiés peuvent partir plusieurs jours, en autonomie, en dormant dans des refuges ou gîtes de groupes. Le topo guide de la FFRP « La Provence Verte … à pied » propose 27 circuits balisés et entretenus labellisés PR. Celui au départ de Pourrières conduit au pied de la Sainte Victoire.

Découvrir le massif de la Sainte-Victoire

La basilique de Saint-Maximin

La basilique de Saint-Maximin abrite les reliques de Marie Madeleine, faisant d’elle le troisième tombeau de la chrétienté. Avec ses 73 mètres de longueur, 43 mètres de largeur et 29 mètres de hauteur, la basilique, construite entre 1295 et 1592, est le plus vaste édifice gothique de Provence. A visiter impérativement, le reliquaire qui abrite le crâne de Marie-Madeleine, la crypte et ses 4 sarcophages, le chœur et ses 94 stalles, le retable d’Antoine Ronzen avec ses 16 panneaux de la Passion du Christ et les orgues de la basilique composés de 2692 tuyaux. Attenant à la basilique, le Cloître du Couvent Royal abrite depuis 2002 une hôtellerie de caractère. Sainte Patronne de la ville de Saint Maximin, une grande fête s’étalant sur plusieurs jours est dédiée à Marie Madeleine chaque année autour du 22 Juillet.

Découvrir la Basilique de Saint-Maximin

Paysages remarquables et patrimoine architectural

La Provence Verte attire également les touristes avec ses paysages remarquables formés par les cultures (vignes, oliviers, coings, châtaignes…) et son patrimoine architectural typique.

Découvrir la Provence

EN SAVOIR PLUS

Les marchés et foires du territoire