Flash info

 Risque incendie exceptionnel dans les massifs forestiers du Var, soyons vigilants

Foires & Marchés provençaux

Le terroir de la Provence Verte

Venir en Provence Verte, c’est aussi apprécier son terroir, ses richesses naturelles, ses paysages verdoyants et variés, son patrimoine historique…Le territoire de le Provence Verte est riche de nombreux produits traditionnels, artisanaux, et de qualité issus de son terroir, qui contribuent à sa renommée. En voici quelques uns parmi les plus connus…

Connaissez-vous les senteurs de la Garrigue, toute cette flore qui nourrit les abeilles, les chèvres et tout ce soleil qui fait pousser les oliviers, les vignes et les pruniers ?Venez découvrir dans les collines du pays Brignolais, sur les marchés provençaux, ou encore dans les caves des Domaines de la région ces produits qui font la richesse de nos terres.Surtout, ne manquez pas la Foire de Brignoles, au mois d’avril de chaque année, où vous pourrez déguster un verre de Coteaux Varois et faire des réserves pour régaler vos convives.

 

L’Agriculture et la Viticulture

 

 

Située sur l’antique voie Aurélienne, carrefour des routes du Haut-Var et de la Côte d’Azur, la ville de Brignoles fut au XIIème siècle le lieu de villégiature de la Provence Verte. La proximité de la région du Verdon, et l’eau abondante qui se répand dans les vallées, concourent à faire du Pays Brignolais une terre propice à l’exploitation de la Vigne.Aujourd’hui nos cépages peuvent afficher une image et un rayonnement retrouvé bien au-delà des frontières de notre pays. Brignoles est un des lieux de concentration des productions viticoles varoises.La superficie du vignoble du pays brignolais représente hectares pour une production annuelle moyenne de hectolitres .Cette production se repartie entre 55 % du volume pour le vin rosé (Grenache, Cinsault), 40 % pour le vin rouge (Grenache, Syrah, Mourvedre) et 5 % pour le vin blanc. Sur le territoire des vins du pays Brignolais, ce sont 26 communes et 67 caves et domaines qui vous accueillent pour vous offrir le meilleur de la terre du Midi.Lors de la Foire de Brignoles, de nombreux vins du terroir sont exposés, et proposés à la dégustation ainsi qu’à la vente.

 

Les Prunes

Les prunes de Brignoles firent les délices des rois et des serfs jusqu’à la fin du XVIème siècle : le duc de Guise en croquait une, dit on, lorsqu’il reçut à Blois le coup qui lui fut fatal.On compte en France aujourd’hui plus de 400 espèces de pruniers dont plusieurs de Perdrigon. Il semble qu’à Brignoles on ait donné la préférence au Perdrigon violet.Aux alentours du XVIème siècle, les Prunes étaient la spécialité de la ville « ces fruits dépouillés de leur peau sont d’une couleur rosée tirant sur le jaune. Leur chair est un peu ferme comme celle du citron confit ou du coing. Ils n’ont plus leur noyau qu’on enlève en les préparant. Leur goût est tant soit peu acide et vineux. »Cependant, on raconte qu'il y a fort longtemps, le Seigneur de Vins grand propriétaire foncier de ville de Brignoles, refusant de payer ses impôts s'attira la colère des Brignolais. Ces derniers saccagèrent ses terres, et coupèrent tous les arbres de ses vergers. C'est ainsi qu'auraient péri les fameux pruniers, ce qui entraîna la perte du commerce des prunes de Brignoles, au profit des prunes de Digne. Un seul prunier aurait survécu à ce désastre, caché dans le jardin du presbytère. Protégée, cette variété de perdrigon violet aurait traversé les siècles, attendant qu'une main vienne prendre ses plus beaux rameaux, pour multiplier la variété oubliée.Aujourd’hui, la confrérie de la « pistole » tente de faire revivre ces traditions en travaillant sur des greffes de pruniers dit ancêtres du perdrigon violet. Depuis 2004, la ville de Brignoles a instauré la fête de la prune qui a lieu au mois d’août.

 

L’huile d’olive

223 Arbre fruitier méditerranéen mythique, l’olivier était déjà présent sur notre territoire au temps de l’occupation romaine. L’exploitation de l’olivier et la récolte des olives étaient déjà largement pratiquées pour la production de l’huile d’olive.Aujourd’hui, les oliveraies sont toujours entretenues, et chaque hiver, les moulins à huile produisent plusieurs milliers de litres d’huile d’olive.L’huile d’olive est désormais reconnue comme un produit traditionnel de qualité. Elle est mise en valeur dans la cuisine moderne, sur les tables des grands restaurants, et séduit de nombreux touristes.Sur le territoire de la Provence Verte, vous trouverez au Val le Musée de l’Olivier (voir la rubrique « Les treize Communes membres »).

 

Le Fromage de chèvre

224 Au pied du massif de la Sainte Baume, vous découvrirez la fabrication artisanale du fromage de chèvre. Ce fromage authentique crée à partir de lait cru. Surprenant par son goût subtil provenant des essences des hautes collines…sur un nid de cresson…rajouter les croûtons chauds frottés à l’ail avec un filet d’huile d’olive ! Le Var ne compte que 35 000 brebis contre 150 000 dans les Bouches du Rhône, cependant la transhumance Varoise a su garder son authenticité car elle se pratique encore essentiellement à pied.À partir du mois de juin les troupeaux quittent les plaines littorales et cheminent par les « drailles » (chemins traditionnels) jusque vers les plateaux du Haut Var. Les troupeaux sont conduits par des béliers, appelés « floucas », auxquels on laisse trois touffes de laine colorées.Le lait des brebis des Préalpes du Sud sert à la fabrication de fromages.Vous trouverez ce produit du terroir chez plusieurs artisans de la Provence Verte.Vous trouverez par exemple du fromage de chèvre à Saint-Antonin.

 

Le Miel

225 En Provence Verte, les abeilles fabriquent leur miel à partir des fleurs de châtaigniers et plantes du maquis (lavande, ciste…) ce qui donne un goût et une couleur unique à ce produit. Le Var est le premier département apicole de France avec plus de 27 000 ruches recensées. Un spécialité : le miel de lavande, (demandez le label rouge !) mais aussi tous les autres types de miel et produits dérivés. Des apiculteurs vous accueilleront et vous feront découvrir des spécialités du pays : miels de montagne, d’acacias, de bruyère et de romarin sans oublier les autres produits nobles de la ruche, gelée royale et pollen.

 

Les Plantes aromatiques

226 Le maquis est une formation végétale dense qui peuple les terrains siliceux des massifs anciens soumis au climat méditerranéen. Surtout couvert de chênes verts, chênes-lièges, de bruyères arborescente et d’arbousiers, le maquis est « semé » de plantes aromatiques.Vous sentirez lors de ballades en Provence Verte ces odeurs de romarin, thym, lavande, ciste, qui donnent toutes les saveurs des plats typiques provençaux.Vous pouvez faire vous-même votre marché dans les forêts de la Provence Verte où poussent ces plantes aromatiques.

Vos contacts :

Institut du Vin
Foire de Brignoles
Syndicat des vignerons Varois

Fédération des Vignerons en caves particulières
Fédération des caves coopératives du Var  
Maisons des vins - Coteaux Varois de La Celle

04 94 37 01 90
04.94.69.10.88
04 94 59 13 58

04 94 69 45 11
04 94 59 01 96

 

La Foire De Brignoles

Rendez vous incontournable de l’agriculture régionale, elle est devenue au fil des années une manifestation phare de notre Département. Elle accroît chaque année son rayonnement notamment au travers du concours inter régional des produits agricoles de la Méditerranée.
Ce concours a pour mission de constater le bon niveau de qualités des produits qui y sont soumis : des Alpes aux Pyrénées en passant par le Vaucluse et la Drome, tout le grand sud y est représenté

Renseignements :

  • Mairie de Brignoles : 04 94 86 22 22
  • Foire Exposition : place Gross Gérau / 83170 BRIGNOLES / 04 94 69 10 88
  • Comité d'Organisation de la Fête de la Vigne et du Vin : 15 av Maréchal Foch / 83170 BRIGNOLES / 04 94 69 12 91